Objectifs

L’objectif de ce master est de donner une formation théorique et expérimentale de très haut niveau sur plusieurs types de phénomènes quantiques avec un accent particulier sur les nombreux dispositifs qui en découlent. Ce domaine, largement transverse, touche à plusieurs disciplines, de la physique à la chimie, de la science des matériaux à la biologie.

Dans ce contexte, recherche fondamentale et recherche appliquée se sont mutuellement enrichies: les progrès théoriques ont toujours été accompagnés de progrès parallèles d’une part en science de matériaux (invention de matériaux nouveaux, contrôle de leur élaboration) et d’autre part dans les techniques d’investigation (microscopies à sondes locales, microscopies électroniques,…). Ces avancés, couronnés par plusieurs prix Nobel, ont eu d’abord des conséquences importantes en physique fondamentale; aujourd’hui on est capables d’observer et de manipuler des atomes uniques ou de concevoir des dispositifs complexes à l’échelle du nanomètre : sources et détecteurs à semi conducteurs, transistors moléculaires, circuits supraconducteurs pour l’information quantique, disques durs basés sur la magnétorésistance géante, puces ADN….

Les étudiants, grâce à cette formation polyvalente à la fois théorique et appliqué, pourront s’intégrer rapidement aussi bien dans un organisme de recherche public (après la thèse de doctorat) qu’au sein d’un groupe Recherche et Développement industriel. Différents laboratoires industriels sont directement associés à cette formation (Thales, ONERA , CEA,…).